Constats :

–    La posture du chercheur d’emploi n’est pas facile à assumer et faiblement attractive pour les autres
–    Il est plus difficile de « se vendre » soi-même que de « vendre » quelqu’un d’autre
–    La mise en commun des réseaux d’un groupe est plus puissante que la force d’un seul réseau
–    Le rapport quantitatif du marché de l’emploi entre chercheurs et offres est défavorable à partir de 35 ans et hautement défavorable au-delà de 45 ans

Méthode :

L’association Go Cadres propose des réunions hebdomadaires pour sortir les cadres et assimilés de leur isolement.
Ces réunions sont basées sur un type de codéveloppement rassemblant un groupe de personnes qui partagent des problématiques professionnelles et vont apprendre ensemble à suivre une approche d’apprentissage qui mise sur les interactions entre les participants et l’intelligence collective.
Échangeant entre pairs sur leurs expériences, leurs projets et leurs situations actuelles, il offre un lieu d’examen et de traitement de chaque cas.
De plus, le partage des réseaux qu’apporte chacun des participants permet de maintenir un niveau opérationnel dans la mise en action de ses projets.
Chacun également devient prospecteur pour le groupe en se plaçant à l’écoute de son environnement plutôt qu’en demande d’un emploi.
Devenant membre d’une association à but social et sociétal par son positionnement pragmatique tourné vers les attentes et les besoins des entreprises, le membre endosse une posture d’offre en devenant force de proposition vis-à-vis de son entourage.
Chaque besoin qu’il détecte peut intéresser un autre adhérent.
Tous les membres de Go Cadres qui ont trouvé un emploi deviennent également ambassadeur pour l’association, dans leur propre entreprise comme dans leur environnement.

Modalités d’adhésion :

Un droit d’entrée de 20€ est demandé la première année pour signifier plus symboliquement son engagement dans l’adhésion active à l’association.
Une cotisation annuelle de 30€ est ensuite exigible à partir de l’année suivante pour rester membre et soutenir l’association.
Ces droits d’entrée et cotisations font l’objet d’un abattement fiscal de 66% sur délivrance d’un reçu de l’association qui est reconnue d’intérêt général à caractère social.

Retour à l’accueil